Alien : Isolation Cover
PS4 PS3 XBOX One PC Xbox 360 Mac

Alien : Isolation 07/10/2014

Action, Solo, Aventure, Survival-Horror

Avec son atmosphère pesante, une direction artistique rétro-futuriste aux petits oignons et un scénario digne d'un film, Creative Assembly nous propose de faire partie de la saga Alien avec cet opus intitulé Alien : Isolation. Dans le genre survival-horror en vue à la première personne, il n'est nullement question ici de faire un carnage de xénomorphes à chaque embranchement de couloir. La discrétion est de mise et pour cause, le prédateur qui vous traque ne vous laissera pas de seconde chance. Elle joue avec vos peurs, entend tous les bruits et pourchasse la moindre forme de vie. Vous n'aurez aucun moyen d'en échapper vivant avec un affrontement direct, la seule façon de s'en sortir : vous cacher !

  • Mode de jeu : Solo
  • Développeur(s) : The Creative Assembly
    Editeur : The Creative Assembly
  • ~/images/pegi/18.gif

Alien : Isolation se veut la suite logique du film le 8e passager de Ridley Scott réalisé en 1979 et précède celui de 1986 par James Cameron, Aliens, le retour. Une ambiance pesante, des sueurs froides, des scènes époustouflantes, voilà le menu proposé par le studio Creative Assembly. Plus connus pour leur saga Total War, les développeurs de cette équipe anglaise ont-ils réussi à faire oublier le fiasco du précédent portage d'Alien sur PC Alien Colonial Marines de Gearbox Software ? Tout semble à le croire.

L'histoire

Nous sommes en 2137 soit 15 ans après le film le 8e passager. On incarne Amanda Ripley, la fille d'Ellen Ripley (Sigourney Weaver). Cette jeune femme est en quête de réponses après la disparition de sa mère. En tant que mécanicienne, notre héroïne parcourt la galaxie enchaînant les petits boulots dans l'espoir un jour de la retrouver. C'est alors que Samuels, un androïd, vient à sa rencontre pour lui proposer une mission qui lui permettrait enfin d'avancer dans sa quête. Il s'avère que la boîte noire du Nostromo, vaisseau sur lequel a séjourné sa mère, a été récupérée et transférée à bord de la station spatiale Sevastopol. Ni une ni deux, nous voilà à bord du Torrens, un vaisseau à destination de la station spatiale et vous l'aurez deviné tout seul cette escale sur le vaisseau ne sera pas une promenade de santé.

Gameplay

Le gameplay d'Alien : Isolation est basé sur le mode de vue à la première personne afin de parcourir le vaisseau en mode infiltration. Dans ce jeu, la course est proscrite à moins bien sûr de vouloir courir plus vite que la créature qui vous poursuit. Autant vous le dire tout de suite, si vous tentez cette approche, vous serez mort avant d'avoir fait trois pas. Il faut donc prendre son mal en patience et éviter au maximum les dangers qui vous guettent.

Les munitions autant que les médipacks sont limitées par conséquent la fouille est un aspect omniprésent dans le jeu. Tandis que les armes ne permettront pas de tuer le xénomorphe, ils seront néanmoins utiles pour d'autres situations. C'est ainsi que notre héroïne est contrainte de trouver différentes ressources pour crafter des objets indispensables à sa survie comme des leurres sonores ou des cocktails molotov.

Tension et suspense sont le sel de ce jeu. Chapitre après chapitre on apprend à se faufiler tel un ninja mais avec la grâce en moins. En effet, les seuls moyens de survivre seront de se faufiler sous les tables et se planquer dans les placards. Vous pourrez toujours compter sur votre ami fidèle le détecteur de mouvement. Mais soyez sûr que cela ne suffira pas. Les développeurs du jeu ont concocté une IA aussi parfaite que l'horreur émanant du xénomorphe. L'IA a été conçu pour s'adapter à votre style de jeu. Et oui comme si cela ne suffisait pas, vous devrait redoubler d'effort dans la façon d'aborder les phases de confrontation avec l'alien. Un alien qui au passage prendra un malin plaisir à partir d'une zone pour mieux revenir.

Ce qu'il faut retenir

Creative Assembly a fait preuve d'une grande lucidité dans la réalisation de cet Alien : Isolation qui va jusqu'à s'inscrire dans la trame scénaristique des films avec brio ! Un exploit tant on sait qu'il est facile de succomber aux chants des sirènes à l'idée d'exploiter la franchise Alien dans ses plus simples aspects. C'est tout le contraire qui vous attend avec Alien : Isolation. Ce portage réussi respecte en tout point l'univers d'Alien et se paye même le luxe d'avoir le doublage des acteurs du films. Que ce soit le level design, la bande son ou le scénario rien ne fait défaut. Difficile de lui trouver un point négatif. Une IA trop dure peut être ?! Et bien sachez que les développeurs ont sorti une mise à jour en permettant de dérouler le jeu en mode ultra facile pour les joueurs novices ou en mode Cauchemar pour les plus chevronnés. Comptez environ quinze à vingt heures pour finir le jeu (enfin tout dépendra du temps que vous passerez dans les placards du Sévastopol).

Accéder au Guide du Jeu Alien : Isolation »

Vidéos Alien : Isolation

  Fil de discussion

Devenez incollable sur Alien : Isolation avec son guide de jeu en ligne de 46 pages dont 19 guides en vidéo et 31 images et illustrations consacrées au jeu

Voir le guide de jeu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
X Fermer