Slay The Spire Cover
PC

Slay The Spire 15/11/2017

Solo, Jeu de cartes, Rogue-Like

Bienvenue dans la Flèche ! Préparez vos cartes, vos potions et vos reliques avant de vous aventurer dans les sinistres salles de cet édifice impitoyable qui se dresse devant vous. Gravissez les étages de Slay The Spire, un rogue-like où s'entremêlent les mécaniques de Deck Building et où la stratégie est de mise ! Il ne tient qu'à vous de créer le jeu de carte ultime pour vaincre les monstres qui s'opposeront à votre ascension. Vous aussi prenez part à la destruction de la Tour !

  • Mode de jeu : Solo
  • Durée de vie du jeu 100h
  • Développeur(s) : Mega Crit Games
    Editeur : Mega Crit Games

Slay The Spire est l'oeuvre du studio indépendant Mega Crit Games. C'est un jeu mêlant Rogue-like, stratégie et jeu de cartes qui emprunte les mécaniques de Deck Building. Sorti en 2017 en early access, le jeu nous propose de partir à la conquête de la Tour, un véritable nid à ennuis ! Peuplée de créatures féroces, de brigands ou d'artéfacts vivants, la Tour nous mets à face à des adversaires de plus en plus difficiles à vaincre à mesure que l'on gravit les étages.

Deck Building

Les cartes sont au centre de la mécanique du jeu. L'idée est de devoir constituer un paquet de cartes qui représente les compétences, les pouvoirs et les actions possibles du héros que vous incarnez. Vous commencez une partie avec un paquet composé de 10 cartes de base. Au fur et à mesure de votre progression vous pourrez gagner ou acheter des cartes supplémentaires. La manière la plus récurente est de combattre des ennemis qui logent les différentes salles de la Tour. Mais façonner son deck peut également se faire en rendant visite à des marchands qui y ont trouvé refuge. Seulement cette accalmie dans la construction de son jeu a un prix qui se paye en pièces d'or. Synergies, combos avec des reliques, effets boostés entre cartes, à vous de créer le jeu de carte ultime qui sera en mesure de vaincre les ennemis qui se dresseront devant vous. Et il vous faudra faire preuve d'ingéniosité dans vos choix car les ennemis sont sans pitié.

Roguelike

Le côté roguelike est apporté par une Tour différente à chaque partie. La Tour est composée de 3 étages et pour chaque étage, un dédale de salles mènent jusqu'à un boss que vous devez vaincre pour accéder à l'étage supérieur. Lorsque vous prenez connaissance d'un étage, vous décrouvrez un agencement entièrement aléatoire où plusieurs chemins différents vont vous permettre de vous isser vers des hauteurs toujours plus dangereuses. Ainsi, vous avez le choix de votre propre destin en choississant un chemin plutôt sûr mais qui vous octroie moins de récompenses ou un chemin avec plus d'ennemis voire des ennemis élites pour espérer trouver Reliques surpuissants.

Du contenu, du contenu et encore du contenu

Et c'est là que le côté addictif rentre dans le game, car du contenu il y en a ! Des centaines de cartes, tout autant de Relique aux pouvoirs uniques, des donjons créés aléatoirement à chaque partie, tout l'aspect rogue-like et die and retry est fidèlement exploité. On s'amuse à découvrir les cartes qui nous sont présentées, à tenter de faire les bons choix pour déblayer notre chemin parsemé d'embuches vers la Salle Finale. Mais parfois la malchance s'acharne, les Reliques se tirent dans les pattes, les ennemis déjouent nos combos si savamment étudiés et tout par en sucette jusqu'à ce que le cinglant message "Vous êtes mort" apparaît. Parfait, je n'attendais que lui pour recommencer une partie !

Le bestiaire est également bien achalendé. Les quelques trentaires de monstres que j'ai pu combattre sur les 50 annoncés ont tous des particularités et des mécaniques de jeux qui les distinguent les uns des autres. Chaque confrontation avec des ennemis de plus haut appelé élites, fait monté la tension d'un cran. Car la seule question qui compte est : Arriverons-nous à survivre une salle de plus ?

Au moment où ces lignes sont écrites, le jeu est toujours en accès anticipé et seuls deux héros sont disponibles incarnés par le Guerrier de fer et la Silencieuse. Un troisième personnage va prendre place dans le rang dès la sortie officielle. Pour chaque personnage, il faut compter une cenrtaine de carte environ avant de pouvori complèter la collection complète ! 

Direction Artistique et Sonore

Les graphismes sont assez originaux. A la fois enfantin mais clairement travaillé. La direction artistique arrive à ne pas tomber dans une simplicité dénuée de charme. Au contraire, il se dégage des animations et de certains détails dans les dessins, une originalité qui rend ce jeu aggréable à regarder malgrès des traits plutôt épurés.

Le charme opère d'autant plus que la musique est soignée et nous entraîne au fil de nos combats épiques. Nerveux, cadencé, les sonorités soulignent une émotion d'aventure nous accompagnant comme il se doit dans une humeur de conquête de cette Tour détestable.

Verdict

Slay The Spire est une véritable petite pépite dans l'univers des rogue-like indépendants. Son aspect Deck Building est bien travaillé tout autant que sa direction artistique originale et une bande sonore qui nous immerge dans l'action et l'aventure. Bien sûr l'aspect graphique et les animations pourraient être améliorée mais qui en tant qu'indépendant pourrait se payer le luxe d'un graphisme émérite. C'est un jeu avec lequel on prend plaisir à jouer dès que 5 minutes à tuer se présentent. Les joueurs de toutes sensiblités trouveront en Slay The Spire une vraie occasion de se familiariser avec les mécaniques de Deck Building.

Accéder au Guide du Jeu Slay The Spire »
  Fil de discussion

Devenez incollable sur Slay The Spire avec son guide de jeu en ligne de 41 pages dont 300 images et illustrations consacrées au jeu

Voir le guide de jeu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
X Fermer